Home / Aquaculture / EN ALGERIE, LA DIRECTION DE LA PECHE MARITIME ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES DE L’ÉTAT DE SIDI BEL ABBES ORGANISE UNE FORMATION SUR L’INTEGRATION DE L’AQUACULTURE A L’AGRICULTURE

EN ALGERIE, LA DIRECTION DE LA PECHE MARITIME ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES DE L’ÉTAT DE SIDI BEL ABBES ORGANISE UNE FORMATION SUR L’INTEGRATION DE L’AQUACULTURE A L’AGRICULTURE

Par : Dr Mustapha ABA, Chercheur en Aquaculture Maroc.

L’un des défis majeurs de l’agriculture au XXIe siècle est de savoir comment nourrir un monde où la population ne cesse de croître où la demande de nourriture augmente. La durabilité de la production alimentaire nécessite de plus en plus l’utilisation de pratiques rationnelles et efficaces d’utilisation de développement et gestion de l’eau. L’agriculture doit non seulement nourrir des populations en augmentation, mais également économiser de l’eau à d’autres fins. L’eau deviendra le principal facteur limitant pour une grande partie de la planète au cours du prochain siècle. Cette ressource sera plus critique dans les zones de stress hydrique telles que les pays du Nord Africain comme l’Algérie. Le défi consiste à développer et à appliquer des techniques et des méthodes de gestion de l’eau en intégrant l’aquaculture à l’agriculture. Dans ce contexte, La technique de l’aquaculture intégrée à l’agriculture peut être considérée comme l’une des solutions pour de nouvelles sources d’utilisation de l’eau en agriculture, et peut contribuer à la sécurité alimentaire, à la diversification des sources de revenus et à la création d’emplois.

Dans ce cadre et pour la deuxième semaine consécutive, la Direction de la pêche maritime et des ressources halieutiques de l’État de Sidi Bel Abbès poursuit le cours de formation sur l’éducation des poissons, intégré à l’agriculture organisée, sous la supervision de l’Ecole de formation technique aux pêches maritimes et à l’aquaculture à Béni Saf, et qui se terminera par un cours d’application au niveau de l’écloserie régionale pour la production de poisson d’eau douce dans la municipalité de Tabia.

Nos encouragements et félicitations à la Direction de la pêche maritime et des ressources halieutiques de l’État de Sidi Bel Abbès, aux formateus, et on espère que cette technique sera exploitée par les autres pays Africains en stress hydriques.

About Dr Mustapha . A

Check Also

STRATEGIE DE L’ECONOMIE BLEUE DE L’AFRIQUE

L’élaboration de la Stratégie de l’économie bleue de l’Afrique s’inscrit dans le prolongement de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *