Home / Aquaculture / UNE INTERPROFESSION AQUACOLE AU CAMEROUN CREEE AFIN DE BOOSTER LA PRODUCTION DE POISSONS AU CAMEROUN ET REDUIRE LES IMPORTATIONS

UNE INTERPROFESSION AQUACOLE AU CAMEROUN CREEE AFIN DE BOOSTER LA PRODUCTION DE POISSONS AU CAMEROUN ET REDUIRE LES IMPORTATIONS

Par : Dr Mustapha ABA, Chercheur en Aquaculture, Nutrition des Poissons, Maroc.

Selon les chiffres du ministère de l’Élevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia), le Cameroun importe 200 000 tonnes de poissons par an, pour combler la faible production nationale et pour renverser cette tendance, les producteurs de poissons viennent de mettre sur pied l’Interprofession aquacole au Cameroun (Ipac). Elle a pour objectif de faciliter la mutualisation des actions des exploitants de la filière dans la production du poisson en quantité et en qualité.

Le président de l’Interprofession, Robert Fotso, qui a présenté officiellement l’Ipac au ministre en charge de l’Élevage, le Dr Taïga, doit pouvoir apporter des propositions concrètes des producteurs. Celles-ci doivent être en lien avec à la pénurie des ressources halieutiques du fait de la position géographique du Cameroun et de l’absence des courants fertilisateurs.

Afin de réduire la dépendance du Cameroun en poisson importé, le gouvernement propose d’accélérer la vulgarisation à large échelle des techniques de l’aquaculture. Il envisage aussi de réorganiser les structures d’encadrement de pêche, notamment les stations aquacoles, les centres de pêche et les postes de contrôle de pêche.

Pour l’heure, la quantité de poissons produite au Cameroun est passée de 252 214 tonnes en 2014 à 292 675 tonnes en 2018. Soit une augmentation quantitative de 40 461 tonnes en l’espace de quatre ans. Ce qui ne comble toujours pas la demande nationale.

L’interprofession aquacole Cameroun a pour objectifs :

  • La défense et la protection des intérêts professionnels de ses membres.
  • La misse en place d’un système de communication et de statistiques de ses membres.
  • La professionnalisation et modernisation des pratiques aquacoles.
  • La réalisation des études relatives aux problèmes économiques ou sociaux intéressant les membres.
  • La promotion et la distribution des produits de ses membres.
  • La promotion des de la production des intrants de qualité, leur distribution et leur accessibilité.
  • La facilitation de l’accès aux crédits pour les projets de l’aquaculture.
  • La participation aux études et aux recherches en matière d’aquaculture.

Les missions de l’interprofession aquacole sont :

  • Formation
  • Professionnalisation
  • Labellisation

Source : https://www.investiraucameroun.com/economie/2207-13020-une-interprofession-aquacole-creee-afin-de-booster-la-production-de-poissons-au-cameroun-et-reduire-les-importations

About Dr Mustapha . A

Check Also

IMPORTANCE DE L’OXYGENE DISSOUS EN AQUACULTURE

Par : Dr Mustapha ABA, Chercheur en Aquaculture, Nutrition des Poissons. Maroc L’aquaculture continue d’être l’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *