Home / Aliments / L’IMPORTANCE DE LA NUTRITION DES GÉNITEURS EN AQUACULTURE

L’IMPORTANCE DE LA NUTRITION DES GÉNITEURS EN AQUACULTURE

Par : Dr Mustapha ABA, Chercheur en Aquaculture, Nutrition des Poissons. Maroc

La recherche sur la nutrition des géniteurs aquacoles prend de plus en plus d’importance avec l’utilisation croissante de stocks domestiqués et génétiquement sélectionnés pour l’aquaculture.

La qualité des aliments jouent un rôle important dans  la production aquacole, puisqu’il s’agit de déterminants majeur de la croissance animale et de l’efficacité de la reproduction et par conséquent la rentabilité de l’entreprise aquacole.

Des régimes adéquats sont essentiels au développement des œufs, au frai, à la formation des follicules, des tissus ovariens, à la croissance et au développement de l’embryon. Les aliments doivent être formulés pour répondre aux besoins nutritionnels du stock de géniteurs, facteur essentiel pour obtenir la qualité souhaitée des gamètes et de larves. C’est pour ces raisons que les aquaculteurs et les fabricants d’aliments doivent donner plus d’importance à l’aliment des géniteurs des poissons en aquaculture, d’où la nécessité d’une supplémentation en nutriments de haute qualité, surtout au début du développement gonadique.

De nombreuses études sur les organismes aquatiques ont utilisé des paramètres physiques, biologiques ou biochimiques comme indicateurs de la performance reproductive des géniteurs et de la qualité des œufs.

En aquaculture, la nutrition des géniteurs est l’un des constituants les plus importants pour de nombreuses espèces de poissons d’élevage, leur performance reproductrice est imprévisible et variable et constitue un facteur limitant important pour la maturation, la fécondité et la survie des larves.

La recherche sur la nutrition des géniteurs de poissons prend de plus en plus d’importance avec l’utilisation croissante de stocks domestiqués et génétiquement sélectionnés pour l’aquaculture.

La qualité des œufs et le rendement du frai étaient liés à l’état nutritionnel du stock reproducteur et les effets sous-optimaux de la nutrition sur la disponibilité des constituants biochimiques essentiels nécessaires à la gamétogenèse et au contrôle de la reproduction.

Étant donné l’importance croissante de la domestication en aquaculture, il est nécessaire de mettre davantage l’accent sur le rôle de la nutrition dans le rendement du stock reproducteur et de la maturation et dans l’amélioration de la survie et de la qualité des larves pour obtenir un rendement optimal des stocks domestiqués.

L’amélioration des performances de maturation et de production larvaire reste un objectif clé pour améliorer l’efficacité des systèmes de production.

Parmi les composants alimentaires des poissons, tels que les protéines et les lipides, ont été impliqués dans divers processus liés à la reproduction, tels que la maturation gonadique, la qualité des gamètes et les performances du frai.

Par conséquent, les régimes alimentaires des géniteurs devraient être formulés de manière à répondre à tous les besoins en nutriments essentiels de l’espèce de poisson d’élevage.

Les protéines et les lipides sont les éléments nutritifs les plus importants pour la formation des tissus de l’organisme. De plus, les deux nutriments jouent un rôle majeur dans la reproduction, car ils ont une influence directe sur le développement embryonnaire.

Par conséquent, le développement des aliments pour géniteurs repose sur leurs besoins à ce stade.

  • Rôle de la nutrition des géniteurs sur le développement des embryons de poissons

Le régime alimentaire des géniteurs, contenant tous les nutriments essentiels affecte le développement de l’embryon, améliore la morphologie de l’œuf et taux d’éclosion. Plusieurs études ont montré que le développement de l’embryon est affecté par les taux des acides gras et les vitamines E, Cet A.

  • Rôle de la nutrition des géniteurs sur la qualité des larves

La qualité des semences s’améliore avec l’augmentation de la qualité des la nutrition du stock de géniteurs. Le régime alimentaire riche en acides gras insaturés augmente le pourcentage de larves vivantes après la résorption  du vitellus et améliore les poids des larves et leur capacité de résistance au choc osmotique.

  • L’aliment a un rôle direct sur la nutrition des géniteurs et sur la fécondité des poissons.

L’alimentation a un rôle direct sur la nutrition des géniteurs et sur la fécondité des poissons. La fertilité est définie comme le nombre total d’œufs produits par chaque poisson, exprimé soit en œufs par frai, soit en œufs par poids corporel.

Plusieurs études ont montré que la fertilité est affectée par une carence nutritionnelle en lipides et en acides gras insaturés.

  • Les lipides sont les macronutriments les plus étudiés en termes de nutrition des géniteurs.

L’un des principaux facteurs nutritionnels qui ont eu une incidence importante sur la performance de reproduction des poissons est la teneur en acides gras essentiels de l’alimentation. La plupart des espèces de poissons utilisent de préférence les lipides pour fournir l’énergie nécessaire à la croissance somatique, mais ils sont aussi une source d’acides gras essentiels (AGE) nécessaires à la formation des membranes cellulaires qui sont essentielles au développement larvaire réussi. Il est donc important que les AGE corrects soient fournis, au-delà des niveaux requis, pour permettre la production de larves robustes et saines.

Dans ce contexte, l’alimentation des poissons doit nécessiter plus de lipides afin de satisfaire les besoins énergétiques mais aussi les besoins de production de gamètes et larves de qualité. Plusieurs études ont montré une relation étroite entre les lipides et la composition en acides gras du régime alimentaire des géniteurs et les gamètes et larves produits par ces géniteurs.

  • Besoins en protéines et en acides aminés dans l’alimentation des géniteurs

Les protéines correspondent à l’élément nutritif de la plus grande importance dans l’alimentation des poissons, parce qu’ils sont les composantes constitutives de l’organisme animal à tous les stades de développement, et sont responsables de la formation d’enzymes et d’hormones. De plus, des protéines sont présentes dans la protéine œufs de poisson comme les lipoprotéines, les hormones….et les enzymes, déterminant la qualité de l’œuf et, par conséquent, la production de poisson en à grande échelle. Plusieurs études ont montré qu’un régime riche en protéines fourni au stock des géniteurs, accélère la maturation gonadique chez les poissons, un taux élevé de survie des œufs, une influence sur la maturation gonadique des poissons l’alimentation dans l’organisme.

 

About Dr Mustapha . A

Check Also

Nous avons le plaisir de vous informer qu’un dernier numéro du Journal of Fisheries and Aquaculture (IJFA) est disponible en ligne. Voir la table des matières ci-dessous.

Stress evaluation in dourado females (Salminus brasiliensis) submitted to two different methods of induced spawning …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *