Home / Aquaculture / L’INTEGRATION DES FEMMES ET DES JEUNES DANS LES CHAINES DE VALEURS ET LE DEVELOPPEMENT D’AGRO-ENTREPRISES DES SECTEURS PECHE ET AQUACULTURE EN AFRIQUE

L’INTEGRATION DES FEMMES ET DES JEUNES DANS LES CHAINES DE VALEURS ET LE DEVELOPPEMENT D’AGRO-ENTREPRISES DES SECTEURS PECHE ET AQUACULTURE EN AFRIQUE

Le Réseau panafricain de recherche sur les politiques de pêche et d’aquaculture

Note conceptuelle pour un atelier de rédaction qui se tiendra à Libreville au Gabon, du 13 au 16 novembre 2019.

Contexte

Les inégalités entre les genres limitent la productivité et la durabilité de la pêche et de l’aquaculture, et ont de ce fait une incidence négative sur les programmes de développement de l’Union africaine. En conséquence, l’Union africaine a donné priorité à la problématique « genre ». À titre d’illustration, le Sommet de 2015 de l’Union africaine était placé sous le thème « Émanciper nos femmes, assurer notre alimentation et améliorer notre nutrition ». Ce Sommet a mis l’accent sur la mise en œuvre effective des politiques, plans et programmes axés sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle et sur les résultats et impacts. En outre, le thème de l’UA en 2016 était « Année africaine des droits humains, avec un accent particulier sur les droits de la femme ». En juillet 2006, le Sommet de l’Union africaine, tenu à Banjul en Gambie, a adopté la Charte de la jeunesse africaine (CJA). Cette Charte est un document politique et juridique qui sert de cadre stratégique pour l’autonomisation et le développement des jeunes aux niveaux continental, régional et national. Ces thèmes et ce document ont été déterminants pour la reconnaissance de l’importance d’aligner l’alimentation, la nutrition, l’autonomisation ainsi que les droits humains sur les droits des femmes et des jeunes. Comme ces thèmes avaient placé l’alimentation, la nutrition, l’autonomisation ainsi que les droits humains au premier plan du programme de l’UA, il est essentiel que les systèmes alimentaires, tels que la pêche et l’aquaculture, soient reflétés dans les discours de politiques et de plaidoyer concernant les femmes et les jeunes.

Objectifs de l’atelier de rédaction

  • Consolider les informations sur les meilleures pratiques identifiées par la 8ème Session de l’ANAF et la 3ème Session de l’AWFishNet en notes d’orientation qui contribueront au Cadre politique et Stratégie de réforme (CPSR) et aux connaissances des femmes et des jeunes en matière de pêche et d’aquaculture en Afrique ;
  • Consolider les connaissances générales sur le rôle des femmes et des jeunes dans les chaînes de valeurs de la pêche et de l’aquaculture en éléments d’information qui contribueront au Rapport sur la pêche et l’aquaculture en Afrique ;
  • Concevoir un mécanisme de diffusion des meilleures pratiques aux États membres africains par le biais du Mécanisme africain de réforme de la pêche ; et · Identifier les principaux enjeux de la recherche et les questions à intégrer dans le Plan d’action du Réseau panafricain de recherche sur les politiques.

Résultats escomptés

  • Un rapport consolidé des meilleures pratiques concernant le rôle des femmes et des· jeunes dans les chaînes de valeurs de la pêche et de l’aquaculture ;
  • Une liste complète de notes d’orientation sur le rôle des femmes et des jeunes dans les chaînes de valeurs de la pêche et de l’aquaculture ;
  • Une stratégie globale de diffusion et de communication visant à accroître la visibilité du rôle des femmes et des jeunes dans les chaînes de valeurs de la pêche et de l’aquaculture ;
  • Éléments d’information et nouveaux domaines de recherche sur les politiques pour 2020, et
  • Amélioration du partage, entre praticiens, d’informations sur les questions liées à la dimension « genre » dans les secteurs de la pêche et de l’aquaculture en Afrique.

Approche pour l’atelier de rédaction

Les participants, comprenant principalement près de 20 personnes (y compris des représentants des femmes et des jeunes), certains membres de votre bureau du Réseau panafricain de recherche sur les politiques et du réseau AWFishNet, ainsi que des praticiens traitant de l’aspect « genre » invités (son et écrivains), devront préparer de brefs exposés et communications mettant en relief les expériences et les meilleures pratiques identifiées dans les initiatives en cours ciblant les femmes et les jeunes dans les domaines de la pêche et de l’aquaculture. Les exposés présenteront également des questions politiques clés devant être prises en compte par les États membres, les praticiens du développement de l’égalité des genres, les pisciculteurs, les marchands de poisson, les responsables de l’élaboration des 5 politiques et les institutions en charge de la gestion de la pêche et de l’aquaculture. Les exposés porteront également sur les avancées majeures en ce qui concerne les méthodologies d’autonomisation des femmes et des jeunes qui doivent être intensifiées par les États membres de l’Union africaine, et par ceux travaillant sur des questions relatives à l’autonomisation des femmes et des jeunes.

Lieu et dates

L’atelier de rédaction se tiendra à Libreville au Gabon, au cours du quatrième trimestre de 2019.

 

About Dr Mustapha . A

Check Also

Nous avons le plaisir de vous informer qu’un dernier numéro du Journal of Fisheries and Aquaculture (IJFA) est disponible en ligne. Voir la table des matières ci-dessous.

Stress evaluation in dourado females (Salminus brasiliensis) submitted to two different methods of induced spawning …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *