Home / Aquaculture / DISTRIBUTION DES ALEVINS DU POISSON CHAT EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO, DANS LA PROVINCE DU SUD-KIVU

DISTRIBUTION DES ALEVINS DU POISSON CHAT EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO, DANS LA PROVINCE DU SUD-KIVU

Par : Janvier Mushagalusa Namegabe, thésard et spécialiste en aquaculture de IITA et WorldFish en RD du Congo,

Le poisson tilapia est l’espèce quasiment élevée en République Démocratique du Congo, on peut aussi observer dans certains étangs piscicoles des individus de l’espèce clarias charriées par les eaux de ruissellement qui sont en association avec les tilapias. Un étang de Clarias en monoculture reste difficile à trouver vu les technologies de reproduction des larves inexistantes dans la région, pourtant, le clarias reste le poisson chat le plus rentable dans la région. C’est ainsi que l’Institut International d’Agriculture Tropicale ‘IITA-Kalambo’ a entamé la reproduction des poissons chats pour augmenter le rendement des pisciculteurs.

Au terme d’une série de formations des pisciculteurs faites sur les bonnes pratiques de gestion d’un étangs piscicole  et la nutrition des poissons en utilisant les ingrédients locaux, au Sud Kivu (Walungu, kabare et la plaine de la Ruzizi)/RD Congo effectués dans le cadre du projet « Aquaculture assessments and value chain pilots for improving fish supply, employment, and nutrition in DR congo (South-Kivu)-IITA et du programme « Technologies pour la transformation de l’agriculture en Afrique (TAAT)/Aquaculture »,  financés respectivement par par FIDA et la BAD. Ce Jeudi 31 Octobre 2019, IITA-Kalambo a procédé à une distribution  de 55000 alevins de Clarias Gariepinus « poisson chat » dans la province du Sud-Kivu précisément dans le territoire de Walungu. D’après le spécialiste en aquaculture de IITA et WorldFish au Congo, Janvier Mushagalusa Namegabe, qui fait la reproduction des poissons chats, « les alevins de clarias gariepinus remis aux producteurs leurs permettrons de mettre en pratique les connaissances reçues et  d’accroître la production des poissons en RD Congo enfin de contribuer tant soit peu à la sécurité alimentaire dans la province du Sud-Kivu.

Pendant les différentes séances de sensibilisation des fermiers sur les activités des projets « Aquaculture assessments and value chain pilots for improving fish supply, employment, and nutrition in DR congo (South-Kivu) et du programme Technologies pour la transformation de l’agriculture en Afrique (TAAT)/ Aquaculture. Janvier Mushagalusa Namegabe promis que IITA faira le suivis des pisciculteurs  afin d’assurer la continuité et la durabilité de ces activités piscicoles dans au Sud-Kivu.

En rappel, ces projets ont pour objectifs la mise à la disposition des fermiers des intrants (Alevins et les aliments des poissons), piscicoles de qualité ainsi que de contribuer et donner l’accès au fermiers des formations sur des bonnes pratiques de gestion en Aquaculture.

 

About Admin . A

Check Also

HYDROLYSATS ENZYMATIQUES DE PROTEINES DE POISSON EN PISCICULTURE

Des chercheurs Australiens soulignent le potentiel des hydrolysats d’enzymes protéiques de poisson provenant des sous-produits …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *