Home / Algues / POUR UNE CERTIFICATION ET MEILLEURES PRATIQUES DE L’AQUACULTURE AFRICAINE

POUR UNE CERTIFICATION ET MEILLEURES PRATIQUES DE L’AQUACULTURE AFRICAINE

Par: Dr Mustapha ABA, Chercheur en Aquaculture. Maroc.

L’offre mondiale de poisson destiné à la consommation humaine devient de plus en plus importante, et ce par la production aquacole mondiale qui s’est considérablement accrue et qui connaitra durant la prochaine décennie un essor important afin de répondre à la demande croissante en poissons et fruits de mer. On s’attend à ce que le secteur contribuera plus efficacement à la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et à la génération des revenus et  le développement économique,  avec un impact minimal sur l’environnement, mais sans danger pour les consommateurs, d’où la nécessité de la certification en aquaculture.

Introduction

L’aquaculture joue un rôle important dans les efforts mondiaux visant à éliminer la faim, la malnutrition par l’approvisionnement en poissons et autres produits d’aquaculture riches en protéines, acides gras essentiels, vitamines et minéraux. L’aquaculture peut également contribuer de manière significative à la réduction de la pauvreté, la génération de revenus, la création d’opportunités pour le développement de l’emploi et une meilleure utilisation des ressources naturelles. Avec une bonne gestion, l’industrie aquacole semble prête à répondre à la demande d’aliments aquatiques (poissons, crustacés, mollusque et algues) pendant les prochaines décennies suivantes, en raison de la croissance démographique alliée à la stagnation de la production halieutique issue des pêches.

Le principal défi consiste à créer un « environnement favorable » pour soutenir l’expansion de l’aquaculture nécessaire à la réalisation de ce potentiel. Cet environnement favorable présente de multiples facettes et exige une volonté et un soutien politique important. Or dans la plupart des pays Africains, la reconnaissance croissante par les gouvernements et la nécessité de mettre en œuvre et l’élaboration de stratégies de développement du secteur de l’aquaculture offrent de grandes possibilités à l’industrie le développement du secteur aquacole. En outre, le niveau de stagnation du secteur de la pêche au niveau mondial, stimule la nécessité de renforcer la capacité des organismes aquacoles africains pour une production de qualité pour les consommateurs que ce soit niveau local (national) ou à l’échelle mondial pour l’exportation, ce qui exige pour les producteurs une certification d’aquaculture.

Certification en aquaculture

La crainte que certaines formes d’aquaculture  ne soient pas durables sur le plan environnemental, ou socialement injustes, des produits aquacoles qui ne sont pas sans danger pour les consommateurs, tous ces facteurs étaient derrière des efforts mis en œuvre au cours des dernières années pour répondre aux perceptions du public et aux exigences du marché. Les normes de la salubrité des aliments étaient élevée et la réglementation du commerce international était élevée et sont devenus plus exigeants. Or les politiques et réglementations pour un environnement durable ont été créés dans plusieurs pays, obligeant les aquaculteurs à se conformer à ces mesures, des mesures d’atténuation et de protection de l’environnement beaucoup plus strictes. Dans certains pays, ces changements ont été lancés par le secteur de l’aquaculture lui-même, afin d’assurer la durabilité et de protéger les activités des activités aquacoles mal gérées.

En raison de la nécessité de répondre à ces préoccupations environnementales et à celles des consommateurs, il n’est pas possible de garantir de tel cas, en plus d’assurer un meilleur accès au marché, que par la certification des systèmes, des pratiques, des procédés et des produits de production aquacoles. La certification est le moyen de s’assurer que les acheteurs, les revendeurs et les consommateurs sont convaincus que les produits issus de l’aquaculture sont pour consommation et proviennent d’exploitations aquacoles qui adoptent des pratiques responsable de la gestion,  pour une harmonisation nécessaire  des normes de qualité et de sécurité du poisson en aquaculture.

Dans plusieurs pays producteurs d’aquaculture, ils sont en train d’introduire la certification environnementale de produits de l’aquaculture, soit individuellement, soit de manière coordonnée, afin de démontrer avec crédibilité que leurs pratiques de production sont non polluantes, ne transmettent pas de maladies, et sont écologiquement sains. Et on souhaite que les pays africains tentent d’introduire des procédures pour Certification d’assurer que les produits aquacoles africains sont sains et sûrs à utiliser par les consommateurs africains.

Programmes de certification pour l’aquaculture

En s’engageant dans un ou plusieurs programmes de certification, l’aquaculteur ou l’entreprise aquacole, peut s’assurer que ses produits ont été obtenus selon les meilleures pratiques de production et de gestion possibles, en mettant l’accent sur l’utilisation efficace des ressources aquatiques, la gestion des effluents, la responsabilité sociale et environnementale, le bien-être et la santé animale, la sécurité alimentaire, entre autres aspects.

Bien que cela puisse paraître un peu complexe à première vue, les certifications sont des incitations et des outils importants pour accroître l’efficacité de l’utilisation des ressources dans une entreprise, pour rendre les produits et l’entreprise elle-même compatibles avec les agences réglementaires, pour élargir les marchés et ajouter de la valeur aux produits aquacoles.

Pour les consommateurs, les certifications servent de garantie que les produits qu’ils achètent sont sûrs et sans fraude, les consommateurs à leur tour, sont obligés d’accorder de plus en plus d’attention et d’importance à la qualité et à la traçabilité des produits aquacoles qu’ils achètent et consomment. De cette façon, ils exigeront que les producteurs mettent en place des contrôles et des pratiques de gestion qui assurent le niveau de qualité du poisson dont ils ont besoin.

Conclusion

Avec la globalisation, et le développement continu de l’aquaculture à l’échelle mondiale, les produits issus de ce secteur seront de plus en plus compétitifs,  et il n’y aura plus de concurrence au niveau local, mais au niveau mondial. Les entreprises aquacoles compétentes, transparentes et respectueuses du consommateur, leurs produits seront bien accueillis en Afrique. Les entreprises aquacoles Africaines qui auront la même attitude auront aussi leur place en Afrique et à l’étranger, d’où l’utilité et la nécessité de la certification de l’aquaculture en Afrique, afin de contribuer à promouvoir l’image des produits aquacoles africains auprès des consommateurs nationaux et même des importateurs internationaux dans plusieurs pays.

About Dr Mustapha . A

Check Also

STRATEGIE DE L’ECONOMIE BLEUE DE L’AFRIQUE

L’élaboration de la Stratégie de l’économie bleue de l’Afrique s’inscrit dans le prolongement de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *